Avis de KO social

<font color="#ff0000" face="Verdana">Le 15 décembre à la Halle Tony Granier, un concert-meeting au carrefour de toutes les luttes.</font>

<font color="#ff0000" face="Verdana">A l'affiche les Têtes Raides, Babylon circus, Le peuple de l'herbe, High Tone,… Au programme musique et prises de paroles, revendications et convivialité. MANIFESTIF.</font>

<font color="#000000" face="Verdana">Qu'est-ce qu'on s'fait chier ! Comme diraient les Têtes Raides. A tel point que le secteur culturel est dedans jusqu'au cou. Il y a biensûr ce protocole d'accord de l'UNEDIC qui jette quantité de professionnels du spectacle dans la fosse d'aisance. Mais les intermittents ne sont pas les seuls à se débattre dans la mouise. Les diffuseurs se serrent la ceinture entre suppressions des emplois jeunes et augmentation des charges sociales.</font>

<font face="Verdana">Les lieux intermédaires et les associations voient leurs aides occultées au profit de superstructures, l'enseignement artistique est en voie d'extinction, et l'Etat tire la chasse sous couvert de décentralisation.</font>

<font face="Verdana" size="2">En fait c'est la culture en général qu'on assassine à l'étouffée. On pourrait débattre. Les gens du terrain, ceux d'en bas pour parler le Raffarin, ne demandent que ça. Mais le gouvernement s'oppose aux revendications une oreille aussi sourde que celle du Président. Comment avertir le public de ce qui se trame derrière des dispositifs rébarbatifs ? Comment lui faire sentir que lui aussi est touché dans ses sorties, l'animation de son quartier ou l'éducation de ses enfants ? Durant tout l'été, les intermittents se sont heurtés au casse-tête de la communication.</font>

<font face="Verdana" size="2">Il y a peut-être un moyen de s'en sortir. Ainsi la toute jeune association lyonnaise Zarma (zone artistique Rhônes-Alpine en musiques actuelles) fédère différents acteurs (diffuseurs, tourneurs, programmateurs…) des musiques actuelle en Rhônes Alpes. Le 15 décembre elle organise "Avis de KO social à la Halle Tony Garnier de Lyon".</font>

<font face="Verdana" size="2">Le concert meeting se veut carrefour des luttes en cours. Il rassemblera et donnera la parole aux professionnels du spectacle, mais aussi syndicats, étudiants, fonctionnaires, archéologues, scientifiques, militants de mouvements sociaux et altermondialistes et d'une façon générale tous ceux qui ont deux mots à dire au gouvenement. L'objectif est d'informer et de solliciter le soutien du public. Egalement de (re)mobiliser les énergies sans perdre de vue les Echéances des Régionales 2004. Rappelons que tous, spectateurs ou intervenants, sont des électeurs en puissance. On parle à toutes fins utiles de lobbying sévère…</font>

<font face="Verdana" size="2">Encore un truc politique où l'on va se bercer de discours et d'illusions ? Vous n'y êtes pas. AVis de KO social sera revendicatif et convivial, manifestif en quelque sorte. Pour s'en convaincre jetez un oeil à l'Affiche (www.zarma.org). Quatre grands agitateurs ont déjà donné leur accord, à savoir les Têtes Raides, le Peuple de l'Herbe, High Tone ou Babylone Circus ! D'autres et non des moindres pourraient les rejoindre. Le nombre de groupes sera limité à sept pour ne pas surcharger le programme, comme a été limité la durée (quatre minutes chrono) la durée des prises de parole. Le reste du temps sera consacré à la musique et à la fête. Chaud mais pas chiant.</font>

<font face="Verdana" size="2">Tarif : 7€ contact@zarma.org</font>