Ben Harper – Diamonds In The Inside: scintillement intérieur brillant sans l’éclat du diamant

<img src="vrac/benharper-diamonds.jpg" />

Le prochain Ben Harper ne manque pas de sensibilité mélodique. Berceuse entre les champs de coton, roots marleysien et poussière du sud. Voyage intérieur à la recherche de brillance, de lumière, Ben Harper traîne sa mule dans une errance empreinte de racine funky blues qui remettent un peu de rythme là où la méditation semble s’assoupir. Si l’album est d’une indéniable qualité, il reste dans les cheminements des précédents. A la fois cette espèce d’introspection effleurée de la voix et le sentiment que le type ne joue que pour lui, pour son salut. Précheur solitaire qui machouille et sussurre mais qui oublie que l’on est là, juste à côté. Remettez moi un pétard et on trouvera peut-être un espace de communion.Pour la tribu de Mozéclic y a moyen de tester par vous même pendant qques temps sur la page d’accueil. Pour les autres ben attendez la fin février 2003 chez votre disquaire ou apprenez à vous servir de WinMx.