Marché noir, billets contre billet

Y a pas, j’ai été très déçu… malgré un bourrage sur le net, pas la moindre proposition effective pour me retrouver au concert des Red Hot le 20/06/2002 à Lyon.
Qu’a celà ne tienne, je suis passé voir mon DAB préféré. Ah oui le dab c’est le distributeur automatique de billets. J’ai récolté une chtite poignée que j’ai converti chez l’épicier mon voisin en petites coupures.
Vi, vi me voili résolu à arriver dans les premiers devant pour trouver une place… des fois ils en vendent encore à l’entrée, et bon, il me restait après à trouver ceux qui en vendrait au black… Refait à l’entrée, ils refilaient que des invit’s VIP, et ca me ferait mal de faire partie du grattin. Donc je repars le long du trottoir arpentant les regards de qui a l’air d’avoir un truc a refourguer. Petit on me branchait pour me proposer un peu de beu. Depuis que j’ai une coupe presque respectable c plus calme de ce côté. Mais du coup personne pour m’orienter vers une place qui trainerait.

Finalement un grand black qui semble s’être chamaillé avec des machettes se plante devant moi avec un carton où je m’attendais à lire "san travaye et dé anfans meme un tiquet restoran pour les nourir". Nan niet y avait écrit "2 places".

"- tu les cherches ou tu vends?
– 100 euros l’une" qu’il me dit

Il me montre un billet froissé… je propose 50, il m’envoie balader vers un de ces potes plus loin qui me propose à 70.
Je suis pas un gros negociateurs et l’autre veut pas passer en dessous… "c le prix que je les ai acheté. Qu’a cela ne tienne je continue à arpenter et tombe sur deux trois autres blacks qui me font le même manège. Soudain je vois un type qui s’approche d’eux. Le genre retour des colonies avec le pecule converti en sac à bière. Je me dis tiens un comme moi. Ben non pas du tout. Il fait face au revendeur et lui dit "combien" l’autre "deux" et il lui refile 80 euros et le bigtype sort un rouleau de place et lui en détahe deux de la liasse. Pt1, le réseau que je me dis en moi meme. Y a un type du progrès qui engourdis des places qui étaient soi-disant plus vendables, et en avant bonhomme il distribue à tous ces boys…

Laisse tomber bonhomme, c pas avec eux que tu feras l’affaire, ils en ont rien a foutre, leur truc est rodé, ils tiendront l’enchère jusqu’à la dernière demi heure du show.

Je me résouds à vaincre ma timidité. Je remonte le flot des spectateurs arrivant et à chaque groupe je demande si des fois….

Et finalement voili un petit couple de djeuns. Elle dreadlocks encore fraiches, lui avec un carton gribouiller à la hate et avec inquiétude de frôler l’interdit.
Ils ont trois places à vendre. Alors ils attaquent avec l’enchere des "organisés", que je vais pas être plus d’accord. Il me font une proposition à 60… j’aimerais la tombé un peu et garder qques pièces pour la bière… Un peu plus loin un autre lascar me fais une proposition à 60…
J’en ai plein le dos ramer avec des types louchecailles.
Je fais demi-tour pour voir les jeunots. Préfère leur filer les ronds à eux, que ca leur payent leur place et la bière qui me fera pas enfler.
Yep je rennnnnnnnnnnnntre, missionnnnnnnn accommmmmmplie….

Y a pas vraiment de moral à l’histoire, c’est juste une expérience pour trouver un plan pas trop pire pour avoir des ticket quand on est refait sans forcément encourager les réseaux d’affameurs.

Si t’es plus prudent tu vas d’abord faire un saut sur Concert&Cow pour le calendrier et les billeteries on line ou off line.

Si t’es malin tu mouilleras p-e un peu le maillot comme la fait toniostar, mais la on attend qu’il nous raconte (a moins qu’ils décident de se garder le truc pour lui…).

Bon ceci dit j’ai grillé une partie du budget des festivals estivaux… donc maintenant j’accepte toutes les invitations gratos 😉 Comme pour le festival en herbe qui se tient dans la Drôme début juillet (voir la liste des festivals)