La des fêtes en chantant -Spécial Mondial

ou de l’art de se faire des ennemis pour se faire leurs amiEs.
Depuis quelques jours, quelques crétins kronenbourrés se croient obligés de défiler dans les chats en balançant des FRANCE 0-SENEGAL1. Outre qu’à la longue ca finit par être rasoir, il ne peuvent pas savoir quel secret délice, cette contre performance du onze tricolores peut nourrir chez le male pas fouteux.
Je m’esplique…Mieux que de se plaindre du mondial, bénit soit-il lorsque l’équipe de France retrouve la dynamique de la défaite. Mon propos n’est pas antinationaliste (même si ca ne me troublerait pas), mais force est de constater que le triomphe avait rendu d’habiles jongleurs de ballons à la réparties de loftiens le neck plus ultra de l’esthétisme tendance chez la femme moderne. Et nos compagne allait s’affaler sur les canapés pour vider quelques canettes en se pamant d’un gros plan par ci et d’un plan serré par la.
Mais voila France 0- Sénégal 1. Le mythe tombe, le charme s’estompe sans pour autant décourager le mal de dissiper sa surveillance assidue de la téloche.
Et voici que la ville redevient pour un mois une terrasse où des grappes de filles lézardent… J’irais seul par les ruelles, cueillant les rayons de sourires en révant d’un mondial qui durerait encore deux trois mois…