Zaccharias Moussaoui avoue… les journaleux gobent

En long en large et en travers, on nous annonce aujourd’hui (27 Mars 2006) que Zaccharias Moussaoui, le terroriste qui appartiendrait à une nébuleuse baptisée Al-Quaida par la CIA, avoue à son procès à Alexandria (USA), qu’il savait pour le 11 Septembre, qu’il devait en être et que Oussama l’avait personnellement engagé sur cette mission…
Alors les journaleux (professionnels des thèses rassurantes pour la pensée normalisantes) sont étonnés mais rassurés par ces aveux.
Etonnés car il prend le risque d’être condamné à mort, rassurés, car au moins on revient vers la thèse rassurante des méchants terroristes islamiques qui légitiment la busherie depuis 5 ans.
Bande de blaireaux…Soyons clair : Moussaoui est un fanatique qui a raté son examen pour le pays des martyrs. S’il s’en tire bien, il finira minable condamné à perpétuité. S’il joue bien le coup, il est condamné à mort et devient le martyr programmé du grand satan.
Il sait que les couillons de faucons de l’administration néo-libérale ont besoin de justifiés leur croisade. D’un côté comme de l’autre ce n’est que du bonheur.
Alors allez-y les bouffons continuer à faire les caisse de résonnance s’en prendre le temps de la raisonnance et vous continuerez à voir baisser votre crédibilité et à être parallèlement incapable de comprendre les dynamiques qui bougent le monde.