Remerciements à Anne-Marie Comparini (UDF) et André Gérin (PCF)

On pourra s’étonner que soient réunis ici deux députés du Rhône, l’une UDF l’autre PCF.

Lors de la récente campagne auprès de la représentation nationale pour faire barrage à la loi DADVSI, le site eucd.info recommandait d’alerter directement ses députés.

C’est ce que j’ai fait pour 75% des députés du Rhône toutes tendances confondus.
Deux m’ont fait part de leur action contre le projet de loi en m’adressant par mail ou par courrier postal la position qu’ils avaient adoptés avec leur groupe.Même si dans le fond je n’adhérais pas à la totalité de leur proposition, il me paraît remarquable de noter que l’UDF et le PCF ont pris notes un tant soit peu de la mobilisation et de l’expression des citoyens. Qu’ils ont fait preuve de civisme et d’intérêt pour leurs électeurs en expliquant leurs positions.

Je ne peux que constater qu’à ce jour, ni les députés du parti socialiste, ni les députés de l’UMP n’ont fait le moindre retour à mes sollicitations.
Dire que ce sont soit-disant des partis de gouvernement…

A défaut d’adhérer aux idées d’Anne-Marie Comparini ou d’André Gérin, je pense qu’il est démocratiquement pertinent de les honorer pour leur démarche citoyenne.
Bien sûr qu’elle n’est pas sans arrière-pensées électoralistes, mais les rois du silence n’en n’ont pas moins sauf qu’ils n’éprouvent semble-t-il même plus le besoin de rendre compte des responsabilités qu’on leur a confié… z’ont peut-être besoin qu’on crée un "CPE" à leur attention: Circonscription Pour Enfoiré qui permettrait de les démettre de leur mandat du jour au lendemain.