Apple… fric different

A l’heure où la France s’enlise dans l’ultralibéralisme en mode carnaval et où on en profite en douce pour faire passer une loi inique sur les droits d’auteurs, Apple se met à contester la DADVSI et taxe le gouvernement français d’inciter au piratage…
Mort de rire.
Les boules pour Apple, c’est l’article 7 qui devrait garantir l’interopérabilité des fichiers téléchargés légalement sur l’ensemble des baladeurs ou lecteurs…
Ben voui le modèle d’apple (depuis toujours) c’est de n’être compatible qu’avec lui-même et d’interdire qu’on soit compatible avec lui-même.
Bienvenue dans la secte…
La musique acheter sur I-tune ne peut-être copiée que sur des i-pod…
Avec l’article 7, ca ne marcherait plus. Alors rappellons à toutes fins utiles, vue la capacité actuelle des i-pod, on ne peut les remplir qu’illégalement car sinon il te faudra dépenser plusieurs dizaines de milliers d’euros… Donc soit l’ipod n’est que pour les riches, soit il est pour les voleurs (ne vas pas faire un lien trop rapide entre les deux …).

Le principe d’Apple est donc une fois de plus de jouer sur une stratégie de capture de sa clientèle…
Rappellez la pub du mac en 1984… on devait être libéré de big brother grâce à Apple.
Bien nous a préservé du succès de la firme. Car en effet au lieu d’être des travailleurs gris et enchaînés regardant un immense écran avec un fachos beuglant, nous aurions tous des lunettes roses avec des fringues sorties de chez benetton et on serait tous enfermés dans notre petite smart faisant des hare khrishna en écoutant individuellement un moby officiel… Ouf on ne veut pas tous être infographiste hype… (merde je vais pas me faire que des potes sur ce coup là…)

Les sources: