LibreGraphicsMeeting de Lyon 2006 – Une visite décevante

Comme prévu on est allé faire un saut au LGM samedi après-midi.

L’entrée semblait sympathique mais rapidement les deux conf’ qu’on a essayé de suivre ce sont avérées décevantes.

On aurait pu s’attendre à des choses plus sexys, des trucs plus spectaculaires ou attrayants, ou alors tomber dans un repère de geek… Ni l’un ni l’autre.Avec un pote nous avions décidé d’amener nos gamines qui ont désormais l’âge de conduire des scooters (sic…).

Dire qu’elles se sont ennuyées n’est qu’à moitié surprenant, on était sûrement joueur de les attirer dans ce repère de linuxien.

Annoncé sur les principaux sites de logiciels d’infographie libres, sur les incontournables du monde linux et autres framasoft que l’on ne présente plus.
On aurait donc pu s’attendre à une rencontre avec le grand public "éclairé".
Heureusement que les gars parlaient en english pour qu’on ait besoin de tendre l’oreille et faire un effort de compréhension. Mais nous présenter pendant 15 minutes le menu "fichier" de blender ou de scribus, c’est un peu nous prendre pour des cons, lorsqu’on nous explique que save c’est pour enregistrer, que compress c’est pour compresser le fichier sauvé car c’est plus efficace pour l’envoyer à un pote… Bref, ennuyeux.
Du coup même les érudits devaient s’ennuyer ferme pour attendre qu’il commence à y avoir du grain neuronal à moudre.
Quand le gars nous indique dansle menu où se trouve l’item de preview, ben on en voudrait bien une de preview.
Sans donner dans le spectaculaire et le show à la Bill Jobs ou la Steve Gates, on aurait voulu voir ce que l’on pouvait faire d’innovant avec ces softs.

Bon on a pas que perdu notre temps, faut pas dire.
NX
On a vu la présentation de scribus sous NX (un terminal client serveur) qui permet de gérer une application dans une fenêtre sous windows… Si j’ai pigé, ça veut dire qu’il y a un linux qui tourne quelque part et le gars ouvre une fenêtre en mode graphique sous son windows. Une sorte de vnc.
Plus d’infos sur NX: http://www.nomachine.com

I-sociologie
Nous avons pu constater que les mac sont les ordinateurs les plus visibles dans les conférences. Si leur pourcentage en amphi se rapportait à leur pourcentage de vente, les Apple seraient les maîtres du monde… ouf on l’a échappé belle.
Et que font ces braves utilisateurs?
Mets toi juste au rang derrière et tu découvriras qu’ils utilisent à fond le wifi, non pas pour podcaster la conf’, mais pour faire leur mail (chez wanadoo…) et préparer leur "powerpoint" avec office de cro$oft ou encore classer leur tof de vacances et autres jeux de cartes… "Think different"